Monday, August 20, 2018

La situation à l’université Paul Valéry reste toujours aussi tendue.  Même si le campus est calme, les étudiants grévistes maintiennent le blocage du site. La direction a décidé de maintenir les examens par le biais d’une plateforme numérique. Une solution qui ne semble pas faire l’unanimité.

Le premier ministre ainsi que la ministre de l’enseignement supérieur, se voient rassurant quant au maintien des examens. En effet, Frédéric Vidal l’a annoncé : les examens auront bien lieu et le passage d’examens en ligne sera une option à prendre en considération afin de permettre l’organisation des partiels.

Ces examens, s’ils sont organisés en ligne, devront conserver la valeur des examens initialement prévus en présentiel. C’est à dire que malgré les grèves et blocages des universités, les candidats qui ne passeraient pas leurs examens, qu’ils soient déplacés ou accessibles en ligne, n’obtiendront pas la note de 10 d’office comme demandé par les étudiants.

Le président de l’université de Montpellier, Patrick Gilly, l’a d’ores et déjà annoncé, les examens seront dématérialisés et des solutions techniques ont été trouvées afin de répondre aux questions que posent les examens en ligne.

Lire la suite

Catégories